Publicités

Multi-masking : késako ?

Vous avez sans doute (sûrement...) entendu parler de la nouvelle tendance beauté de ces derniers mois. Après le strobing, le baking, le clown ou encore le chest contouring ou le contouring tout court, c'est le multi-masking qui fait sa grande entrée.

Devenu une astuce beauté incontournable sur les réseaux sociaux, il semblerait que ce soit LA nouvelle mode et surtout LA découverte qui résoudrait tous nos problèmes de peau.

Le principe ? Utiliser plusieurs soins sur le visage pour répondre à tous les besoins de la peau. C’est une sorte de rituel beauté pour chaque partie du visage.

Une bonne idée ou une mauvaise ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui…

Certes, on pourrait penser que toute notre peau est la même partout et qu’il suffirait d’un seul masque à la fois pour tout régler. Un masque purifiant et hydratant pour les peaux sèches ou un masque à l’argile ou au charbon pour les peaux grasse.

Sauf qu’aujourd’hui on met fin aux heures passées dans la salle de bain à appliquer les masques un par un ou au calendrier des masques que l’on va appliquer à différents moments de la semaine.

photo-2-28

Le multi-masking est une contraction de multitasking (voir multitâches) et de masking (le fait d’appliquer un masque), et consiste à appliquer simultanément différents masques en fonction des besoins de notre peau. Ainsi, on peut purifier notre zone T, donner de l’éclat à nos joues et prévenir l’apparition des rides et ridules sur notre front et contour de l’œil, le tout en même temps. Une technique qui permet de gagner un temps considérable.

photo-3-28

plus, lorsque l’on utilise qu’un seul masque à la fois, il est difficile de trouver le masque parfait qui hydrate, exfolie ou encore donne de l’éclat. Les zones du visage ont des besoins parfois différents et c’est pourquoi le multi-masking est encore une fois la recette miracle. Ainsi, si on souhaite hydrater et redonner de l’éclat on opte pour un masque purifiant sur la zone T et un masque hydratant sur les joues, Ou encore si on a la peau très sèche, on utilise un masque nourrissant sur les joues et un masque hydrater ou purifiant sur la zone T.

Mais attention, quelle que soit la combinaison choisie, on respecte le temps de pose de chaque formule.

Après le layering, ce sont une nouvelle fois les japonaises qui continuent de nous inspirer avec cette nouvelle méthode.

Le multi-masking c’est apprendre à écouter sa peau. En effet, il ne faut pas oublier que la peau a des besoins différents et qu’elle s’exprime. Observez ses réactions (une zone T qui brille, des joues avec des rougeurs, des ridules au coin des yeux ou encore des tiraillements et brûlures). En choisissant des produits adaptés à chaque zone, les résultats sur notre peau sont garantis.

Au-delà du côté ludique, le geste beauté est d’ores et déjà approuvé et validé par les dermatologues, car il apporte une solution sur-mesure aux besoins cutanés. La zone T nécessite généralement une purification plus intense que le reste du visage, tandis que les joues sont souvent sujettes aux rougeurs et à la sécheresse. L’idée est d’appliquer le soin adapté sur la zone concernée.

photo-4-28

Ces soins beauté façon parchwork ont déjà été adoptés par les réseaux sociaux et par les marques qui profitent de cet engouement pour lancé leur propre produit. En effet, il y a quelques années, la marque de cosmétiques japonaise Boscia a lancé son propre kit de multi-masking, et d’autres marques ont suivies.

Et pourquoi cette mode fait fureur ?

Et bien car le multi-masking est adapté à tous, car il s’adapte à toutes les peaux. Il permet de combiner les bienfaits de plusieurs masques pour créer un soin sur-mesure. Et le résultat vaut le coup : la peau est plus belle et on peut régler plusieurs problèmes en même temps (grain de peau affiné, épiderme bien hydraté, teint lumineux, peau raffermie…).

Il vous suffit de choisir votre composition pour donner à chaque zone du visage le masque dont il a besoin. Et en même temps.

Êtes-vous convaincu ? Avez vous déjà essayé ? Dites-nous tout ! En tout cas moi, je le fait depuis plusieurs années sans savoir que c’était une mode à venir (Comme quoi…^^) et j’adore !

Article rédigé par Nela, du blog ByNela

Publicités

1 Comment on Multi-masking : késako ?

  1. Bonjour, Le 3 février j’ai acheté un parfum, commande n° C1702-9473 sur votre site beaute-futée mais il est toujours en vente sur le site, je n’ai pas reçu de confirmation,et vous ne répondez pas. Merci de régler la situation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :