Publicités

Etre végétarien, c’est quoi ?

Aujourd'hui, je te retrouve pour te parler d'un sujet un peu particulier : le végétarisme. 

Comme tu as pu le remarquer, j’ai déjà rédigé un article sur le fait d’être végan. Il a, me semble-t-il, beaucoup plu. Je vous propose donc d’aborder aujourd’hui le végétarisme.

Comme pour mon précédent article, j’ai contacté plusieurs végétariennes qui ont bien voulu répondre à mes questions. N’étant pas végétarienne moi-même, il était important de faire cette démarche pour apporter de réelles réponses.

Tu vas te demander, pourquoi j’aborde tous ces sujets. Tout simplement parce que depuis quelques temps, je réduis fortement ma consommation de viande. Et, il est essentiel pour moi de comprendre chacun de ces modes de vie, afin de trouver celui qui me convient, ou conviendrait.

Le végétarisme : qu’est-ce que c’est ?

Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale.

« Pour moi, être végétarienne signifie ne plus consommer d’animaux morts tout simplement, j’entends par là principalement la viande, le poisson, et les fruits de mer ». @healthylau

« Pour moi être végétarienne, c’est une question d’éthique et d’environnement. » @jollydvs

Pourquoi choisir d’être végétarienne ?

Toutes les personnes contactées ont été quasiment unanimes sur la raison pour laquelle elles le sont devenues :

« Je n’aimais déjà pas beaucoup la viande et le poisson avant d’être devenue végétarienne et je suis tombée sur un documentaire « Earthling » qui m’a choqué. J’ai eu beaucoup de tristesse en voyant ce que l’homme faisait subir aux animaux. Le lendemain, j’ai tout arrêté : viandes et poissons », me confit @beautésantéaunaturel

Ce documentaire a suscité beaucoup de commentaires et je n’ai pas eu le courage de le visionner. Il est vrai qu’avec toutes les images diffusées ces dernières semaines dans les médias, on peut se poser beaucoup de questions.

« Au début, c’était avant tout pour ma santé je l’avoue. Je me suis rendue compte que la viande me rendait malade (nausées) même si elle n’était pas à elle seule la cause. Puis, j’ai vu des reportages qui m’ont marquée, très fortement, et qui m’ont convaincue que j’étais sur la bonne voie. » me confit également @healthylau

Qu’est-ce que ce mode de vie t’apporte ?

« Un bien-être général » me livre @healthylau. Il est vrai qu’à travers tous les témoignages que j’ai pu recueillir autant pour le véganisme que pour le végétarisme, elles ont toutes été unanimes sur le fait de se sentir beaucoup mieux à la fois dans leur corps mais aussi dans leur tête. Ne pas manger de viande est un choix personnel, mais également un choix réfléchi pour la société dans laquelle nous vivons.

« J’ai cette sensation d’exister pour quelque chose et de contribuer à quelque chose de bien » @healthylau.

Et la santé dans tout ça ?

La question que beaucoup de personnes se posent concerne les carences éventuelles qui peuvent en découler. On pense tous qu’en retirant la viande de notre alimentation (donc les protéines), notre corps sera fortement carencé mais il n’en est rien.

« Certains aliments tels que les oeufs, le tofu, le quinoa peuvent pallier à ce manque de protéines. » @jollydvs

Les végétariens varient beaucoup plus leur alimentation que les omnivores qui vont se contenter de « féculents et de viande ». C’est un exemple type mais qui malheureusement se retrouve dans beaucoup de foyers.

De plus, « La plupart des omnivores pensent qu’une personne végétarienne ne mange que des légumes et des graines. Il est important de savoir que les végétaux et les légumineuses constituent une importante source de fer. Pour avoir un ordre d’idée les lentilles contiennent 3,3 mg de fer pour 100 g. Le soja quant à lui contient 15,7 mg pour 100 g contre 2,6 mg pour 100 g de viande rouge », me déclare @beautésantéaunaturel.

Un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite le devenir ?

« Si une personne en ressent le besoin, elle doit faire abstraction de tout ce que l’on peut lui dire sur ce sujet. Il ne faut pas oublier également de se documenter au maximum afin de savoir par quoi nous pouvons remplacer telle ou telle chose.  » @healthylau.

Tu pourras d’ailleurs retrouver plein d’informations sur le site de l’association végétarienne de France. 

Les sources d’inspiration ?

Sur internet, on retrouve de nombreux sites qui proposent des recettes végétariennes.

Elles m’ont listé plusieurs d’entre eux :

Marie laforet

Au vert avec lili

Healthymalo

Quelques livres :

« Glam, Green & Gourmande »

 » Petit précis »

 » Vegan »

J’espère que cet article t’aura plu. Je tenais à remercier une nouvelle fois, les personnes qui m’ont permis d’écrire cet article.

A très vite.

Article rédigé par Aurélie, du blog Aurelieleee

Publicités

1 Comment on Etre végétarien, c’est quoi ?

  1. En fait le végétarisme c’est facile. Il faut juste se documenter et s’informer sur les apports des aliments, pour apprendre à équilibrer ses assiettes. Si on se contente de retirer la viande et de manger plus de légumes, là ça craint, car on aura des carences. A partir du moment où l’on consomme des légumineuses (lentilles, haricots rouges, etc) couplés à des céréales ou du quinoa (ce n’est pas une céréales), il n’y a aucune raison de manquer de protéines par exemple. 🙂 La clef c’est la diversification. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :