Publicités

DLC, DDM, DLUO, PAO : quand jeter ses cosmétiques ?

Bonjour tout le monde, suite la réception d'une box beauté avec deux produits périmés (DLC passée), je me suis dis que ça pouvait être intéressant de s'interroger sur la législation des cosmétiques sur les dates limites de consommation, pour savoir quand faire le tri dans sa trousse à maquillage...

La date limite de consommation (DLC)

Les mentions « à consommer avant le » ou « à consommer jusqu’au » représente la date limite de consommation (DLC) du produit. Il faut impérativement respecter cette date. Au delà, le produit présente des risques pour la santé du consommateur. La majorité des produits frais (on parle de nourriture ici) emballés, portent cette mention obligatoire fixée sous la responsabilité du fabricant et ne peuvent être vendus une fois la date dépassée. Toutefois, pour les cosmétiques la législation est différente : certains possèdent une DLC, d’autres une PAO, encore d’autres une DDM…

Exemple : s’il est inscrit « EXP : 01/2017 » ou « à consommer/utiliser avant : 01/2017 » , si aucune annotation de PAO ou DDM précisé, et même si le produit n’a pas été ouvert… Jetez le produit à partir du 02/2017. Pas de risque…

La Date de Durabilité Minimale (DDM)

La mention « à consommer de préférence avant le » représente la date de durabilité minimale (DDM) (terme remplaçant le date limite d’utilisation optimale (DLUO) du produit depuis décembre 2014). Au-delà de cette date, le produit peut perdre certaines de ses qualités gustatives et/ou nutritionnelles mais peut être consommé sans danger pour la santé. Cette indication est notamment visible sur les boissons, les produits d’épicerie (pâtes, riz, sucre, conserves…). Mais pour les cosmétiques ?

LA DDM doit être obligatoirement indiquée quand un produit est stocké moins de 30 mois, ainsi la PAO n’est pas obligatoire. Par contre si le produit est stocké plus de 30 mois, c’est la DDM qui n’est plus obligatoire mais la PAO qui l’est (mais là, on est d’accord, c’est un peu compliqué à comprendre toutes ces réglementations…).

La PAO

La PAO, au fait c’est quoi ? PAO signifie Période Après Ouverture, il s’agit d’un symbole souvent présent à côté d’un autre symbole beaucoup plus célèbre pour le recyclage. Dans le symbole PAO, vous avez alors une inscription, un chiffre + la lettre M : M voulant dire Mois. Donc vous l’aurez certainement compris, concrètement le produit ne présente pas de danger pour le consommateur s’il est utilisé dans les X mois après ouverture.

pao-cosmetiques

date_peremption_duree_maximale_utilisation_apres_ouverture_Buccotherm_Liban

Donc comme indiqué plus haut, la législation des cosméto’ permet au fabricant d’inscrire soit une DLC, soit une PAO, soit DLC + PAO, soit une DDM. Il n’est donc pas rare de trouver un produit qui expire en 01/2017 avec une PAO de 12 mois. C’est notamment le cas du dentifrice ProWhite de la Box Betrousse.

DSC_0265
DSC_0272

Ici, une PAO à 12 mois et une DLC au 28/02/2016, sur un même produit.

Dans ce cas précis du dentifrice, j’ai directement pris contact avec le laboratoire fabriquant pour savoir que faire, l’utiliser alors que la DLC est passé mais que le produit n’est pas ouvert ? La personne chargée de la relation client m’a dit de ne pas l’utiliser, car je cite « Les études de performance et de stabilité ont démontré qu’après la date de péremption, il n’est pas conseillé d’utiliser un dentifrice. »

Si vous retrouvez une crème sur une étagère, probablement ouverte depuis un an avec un PAO de 6 mois, que faire ? C’est à vous de voir. Personnellement, je la jetterai, je ne prends pas de risques inutiles. Certaines blogueuses conseillent de le faire à l’instinct, c’est-à-dire observer la couleur, la texture ou sentir le produit, pour essayer de déterminer si elle a tourné… Tout le monde est différent et si « machin » peut mettre du fond de teint périmé depuis 2 mois, « truc » aura peut-être des réactions allergiques… Et je pense que tu ne veux pas devenir « truc ».

Les cosmétiques contenant de l’eau dans leur compo’ ont quasiment toujours des conservateurs qui empêchent les bactéries de se développer. Rien de garanti que le conservateur soit toujours actif après une PAO passée. Sans compter les produits de grande surface qui contiennent énormément d’allergènes et dont la formulation n’est plus forcément stable après une PAO passée !

Donc un blush passé de date peut contenir des bactéries mortelles (eeeehhh oui), un mascara périmé peut vous provoquer de belles infections… Faites attention à votre santé, mieux vaut jeter son mascara au bout de 5/6mois et éviter les contaminations bactériennes.

Mascara-Une

Je ne ferai pas un listing de tous les produits cosmétiques sur le marché. Faites preuve de bon sens quant à votre utilisation des cosmétiques, prenez-en soin, ayez les mains propres lors de leurs manipulations, vérifiez bien les PAO, DLC et autre DDM et surtout, renouvelez vos cosmétiques à base d’eau tous les 6 mois.

Donc oui, c’est un budget, mais choisir entre mon vieux mascara et ma santé… C’est vite fait.

Article rédigé par Sophie, du blog Perle Occident

Publicités

4 Comments on DLC, DDM, DLUO, PAO : quand jeter ses cosmétiques ?

  1. Je fais très attention à l’hygiène de mes cosmétiques. Je suis d’accord avec vous pour les crèmes, fards crèmes, fond de teints, enfin tous les produits qui contiennent de l’eau. Par contre, je ne suis pas d’accord pour ce qui est des produits poudres. Une palette de maquillage, par exemple une Naked de UD, a une PAO de 12 mois. Pourtant, qui aura terminé cette palette au bout de 12 mois? Il faudrait donc racheter une palette à plus de 50€ chez Sephora au bout d’un an? C’est du gaspillage. De nombreux articles sur internet expliquent qu’il est possible de garder une texture poudre au delà de la PAO. Ma Naked 2 a bientôt 3 ans et elle ne me brûle pas les yeux pour autant. Je prend soin de mes palettes, je nettoie mes pinceaux une fois par semaine, j’utilise 1 pinceau pour une couleur, je désinfecte en « pchitant » de l’alcool à 90% sur mes fards de temps en temps… Tant que la texture, l’odeur (alors l’odeur, c’est bien un truc auquel je trouve qu’il est difficile de se fier parfois), la tenue ne change pas, j’estime que tout est OK. Il y a des produits, tel que la Chocolate Bar, où il sera facile de voir quand c’est périmé, l’odeur de chocolat partira je suppose!

    Et pour cette histoire de Betrousse, il n’y a pas moyen de porter plainte? C’est un peu hard de vendre des produits périmés quand même…

    J'aime

    • Bonjour ! Contente de voir ton commentaire, je suis d’accord avec toi pour les fards secs, toutefois je vais pas faire « l’apologie » de l’utilisation de produits périmés car tout dépend de la consommatrice. j’entrepose mes cosmétos dans un lieu propre, sec à l’abri de la lumière et surtout je les referme bien. Mais je pense que certaines consommatrices n’ont pas forcément ces réflexes, j’ai des copines qui les referment pas, certains blush trainent dans l’humidité…c’est pourquoi j’ai mis « Faites preuve de bon sens quant à votre utilisation des cosmétiques ». J’ai surtout insisté sur les produits à base d’eau qui peuvent réellement faire des ravages…Bref, tu as tout à fait raison et pour la Betrousse, vu qu’on me l’a offerte je passe l’éponge..

      J'aime

  2. Merci pour cet article, je viens de commander 2 betrousses différentes et je suis énervée, car bcp de produits très proches de la date de péremption, p.ex. 04/2016, alors que j’en ai d’autres de même type en cours et je ne comptais pas en ouvrir de nouveaux aussitôt… Pff, moi et la betrousse c’est fini!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :