Publicités

« Ce matin, j’arrive à l’heure ! »

Le matin, c'est toujours la même question que l'on se pose : "Vais-je arriver à l'heure cette fois?". Et il s'avère que non ! On a beau entamer une compétition acharnée à courir comme une folle dingue, à droite et à gauche, un peu partout dans la maison, en gardant toujours le même rythme, on n'y arrive jamais !

En fait, après cette rude épreuve matinale, on en vient à se fatiguer très vite et la journée s’annonce compliquée à commencer et surtout, à terminer. Bon, maintenant, on arrête d’accuser notre réveil (ainsi que de le maltraiter, n’est-ce pas ?) et on laisse notre rancune de côté une bonne fois pour toutes. Parce qu’aujourd’hui, c’est décidé, on met tous les moyens en oeuvre pour arriver à l’heure, sans gaspiller de l’énergie le matin (eh oui, c’est possible).

On s’organise la veille

S’organiser la veille demeure l’une des règles d’or pour éviter de galérer le matin. On essaye de l’intégrer dans notre vie en une sorte de routine. On insiste surtout sur l’aspect « Que vais-je bien pouvoir mettre ce matin ? », l’une des questions qui nous fait perdre beaucoup de temps . De ce fait, comme on est tellement plus maline que la montre, on anticipe TOUT la veille et on laisse notre feuilleton de côté :

–  On prépare en avance les vêtements du matin

–  On met de côté les produits de beauté que nous comptons appliquer afin de nous faire une tête presque potable

–  On prend son bain la veille, pour gagner du temps le matin (une douche suffira !) et surtout, d’éviter d’attraper froid (il manquait plus que cela)

–  On tient prêt notre sac à main en mettant toutes les choses nécessaires : porte-monnaie, clés de la voiture ou de la maison, lunettes de vue, tickets pour les transports en commun…

Bref, on s’occupe de toutes les tâches agaçantes la veille pour éviter le stress et les bruits assourdissants que nous avons tendance à faire lors de nos recherches.  Les colocataires nous remercieront !

alt-j'arrive-à-l'heure-ce-matin

On ne prend pas tout notre temps

On a toute cette mauvaise habitude à changer dès que possible : lorsque l’on parle de « prendre tout son temps », c’est-à-dire dès le réveil, avant de sortir du lit, on prend notre smartphone pour jeter un petit coup d’œil sur les réseaux sociaux et au passage, « liker » deux ou trois publications. D’accord, c’est super important d’être au courant de ce qui se passe dans le monde virtuel mais cela peut attendre non ? D’autant plus que l’heure tourne et la montre, elle, n’aime pas attendre. Il faut donc supporter ses caprices. De plus, rester au lit, même ne serait-ce qu’une minute nous fait retarder et nous rend tout de suite paresseux. On ne peut pas permettre à la flemmardise de s’installer confortablement, pourquoi ? parce que nous n’avons pas le temps voyons !

alt-ce-matin-j'arrive-à-l'heure

On se réveille un quart d’heure avant notre heure habituelle

On voit arriver de loin, les minis crises cardiaques « Se réveiller plus tôt ?! Comment est-ce possible ? ». En effet, même une minute de sommeil est sacrée. Pour lors, jusqu’à présent, nous avons toujours profité de ces quelques -minuscules- instants qui restent pour dormir avant que la sonnerie annonce l’heure fatidique. Cependant, à cause de cette (mauvaise) habitude, on arrive à être en retard et c’est parti pour une course contre la montre ! Ne soyons pas choqués, nous l’avons amplement mérité. Alors le mieux, c’est d’avancer l’heure de sa montre, de son horloge et de son portable d’un quart d’heure et d’oublier la feinte pour le bien de notre moral. On joue le jeu, sinon c’est de la triche et on dit « à ce soir » à notre lit chéri avant de le quitter. Il sera là, lui, à attendre bien sagement notre retour, donc pas d’inquiétude à avoir !

alt-ce-matin-j'arrive-à-l'heure

User de l’option « alarme »

C’est vrai que notre relation (avec le réveil) n’est pas basé sur l’amour. Cependant, on a beau le maudire matin et soir (surtout le matin) et lui donner tous les défauts du monde. En réalité, il y a bel et bien une relation fondée sur la confiance entre lui et nous. Avouons-le ! Qui nous réveille – pas en douceur- le matin ? Qui s’inquiète de notre retard mis à part lui ? Il sait que ce retard pourrait être fatal pour notre vie sociale et professionnelle. Constatons toutes ces préoccupations et ces incertitudes qui pèsent sur ses épaules : « Vais-je la réveiller à l’heure », « Va-t-elle se lever enfin ? ». C’est pour cette raison qu’il est très insistant parfois !

Blague à part, on n’hésite pas à mettre plusieurs alarmes à intervalles réguliers et à les nommer pour nous informer de la gravité du retard.

alt-ce-matin-j'arrive-à-l'heure

IMG_1602

Voilà, désormais, on arrive à se sauver des griffes maléfiques mais tellement aguichantes de notre couette. Comme quoi, même si  la ponctualité n’est pas notre point fort, on sait nous aussi gérer les problèmes matinaux. On n’utilisera plus la fameuse « panne de réveil »… Promis ?

Article rédigé par Mervé, rédactrice Beauté Futée LE MAG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :