Publicités

Harcèlement de rue : levez-vous contre les relous !

En France, le harcèlement dans la rue est devenu un petit rituel journalier pour nous les femmes. Il y a des jours où, selon notre humeur, on passe outre ces attouchements, gestes obscènes, et autres "compliments", mais il y en a d'autres où l'envie irrépressible de hurler sur notre harceleur nous prend. Voici quelques possibilités de répliques à ces chers messieurs, histoire de dire "NON", tout en les mettant mal à l'aise bien sûr.

Renvoyez-lui la pareille

Ils croient que ces « compliments » vous font plaisir ? Soyez polies enfin ! Retournez-leur le compliment en les attaquant sur leurs points faibles. « Je suis jolie ? Votre calvitie n’est pas mal non plus ! » ou encore « Sympa le look effet pas lavé-décoiffé, j’y penserai la saison prochaine ! » Cordialement.

Vous pouvez répéter la question ?

Afin de déstabiliser votre adversaire, jouez à la fille un peu dure d’oreille. Demandez-lui de répéter, plus fort, toujours plus fort, et quand une foule de personnes sera arrêtée autour de vous deux, je pense très sincèrement qu’il arrêtera et qu’il retournera pleurer chez sa mère.

alt-vous-pouvez-repeter-la-question

Appelez la police

Cet homme vous embête ? Arrêtez-vous devant lui, sortez votre téléphone, et faites mine d’appeler la police (ou faites-le en vrai, c’est encore mieux). « Allô oui je suis bien au commissariat de police… » Vous n’aurez pas le temps de vous retourner que ce courageux aura disparu.

Jouez à la fille flattée

alt-flattée

Un homme vous fait un « joli » compliment, afin de vous ramener chez lui ou d’obtenir votre numéro ? Répondez à ce compliment en jouant à la femme la plus flattée au monde : « Moi, c’est bien moi qui vous plaît ? Oh merci, vous avez égaillé ma journée ! J’en parle tout de suite à ma grand-mère, elle va être tellement contente ! On se dit quel jour pour aller à la mairie planifier le mariage ? Jeudi ? Oui ça me semble parfait jeudi ! »

Ardeurs calmées.

Expliquez-lui que ça ne marchera pas entre vous

Si vous avez un peu de temps devant vous, prenez-le à part (comprendre au milieu de la rue), et expliquez lui que votre relation est vouée à l’échec. « Nous sommes trop différents, un jour nos chemins se sépareront et nous serons les deux êtres les plus malheureux de la Terre. C’est vraiment ce que tu souhaites pour moi ? J’en suis arrivée à un moment dans ma vie où je dois essayer penser à moi, et tenter d’être enfin heureuse… Ne me retiens pas s’il-te-plaît… »

alt-notre-relation-est-impossible

Lui demander le taux de réussite de cette approche

Encore une fois si vous avez le temps, posez-lui une vraie question (qui moi personnellement, m’intéresse) : « Est-ce que cette technique d’approche à déjà fonctionné ? Non franchement, vous avez déjà réussi à fonder une relation, ou même juste à ramener une fille chez vous en la sifflant ? Bon alors il faudrait peut-être changer de stratégie non ?! »

Ne lui laissez pas le temps d’ouvrir la bouche

Dès que vous sentez qu’un gentil dragueur va vous aborder (je pense qu’avec l’entraînement journalier que vous avez eu depuis votre adolescence, vous pouvez anticiper cela), décidez de parler avant lui. Faites des bruits enfantins, racontez-lui votre vie, demandez-lui l’heure, mais ne lui laissez pas le temps de placer un seul mot. Pour ma part, ce serait : « Je sais ce que vous alliez dire… La nouvelle collection automne-hiver de Etam est vraiment géniale non ? Les couleurs, les imprimés… Ça faisait longtemps que la marque ne s’était pas surpassée comme ça ! Allez on se retrouve là-bas tout à l’heure ! » Et prenez congé avec un grand sourire.

alt-non-au-harcelement

Logiquement, monsieur est calmé avec tout ça.

 

Et vous, avez-vous d’autres répliques « anti-beauf » à partager ? 

Article rédigé par Carole, rédactrice Beauté Futée LE MAG

Publicités

2 Comments on Harcèlement de rue : levez-vous contre les relous !

  1. Personnellement j’ai beaucoup beaucoup moins de patience, le plus dérangeant c’est le type qui vous met la honte en claxonnant quand il pass à côté de vous en voiture ou le type qui va vous faire un « compliment » en hurlant à 10m de vous dans la rue, effet garanti: tous les gens se retournent sur vous, et là, on a juste envie de crier « gros %&¥*@ » ou de se retrouver sous terre…
    Quoi faire contre ça ?
    Ma seule solution: les écouteurs dans les oreilles, je suis moins gêné quand j’entends rien et les gens sont moins insistants.

    Aimé par 1 personne

    • Beauté Futée LE MAG // 9 septembre 2015 à 14 h 40 min // Réponse

      Très bonne idée les écouteurs pour remédier à ces harceleurs de rue… Il ne faut pas pour autant se laisser faire et puis… c’est eux qui sont les plus honteux finalement !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :