Ma pire expérience en entreprise

Pas facile de parler d'un tel sujet sur Internet. On le sait, ça espionne de partout, sur les réseaux sociaux notamment, mais rien de tel que le 1er Mai, Fête du Travail, pour traiter de ce sujet-là. Je pense que mon expérience peut aider ceux qui débutent ou non dans la vie active.

L’été dernier, j’ai travaillé dans un magasin en tant qu’hôtesse de caisse pendant 3 mois. Pour me faire un peu de sous, au lieu d’aller cueillir des prunes, je cherchais cette année-là un travail moins fatiguant, à l’abri du soleil et de la chaleur.

J’ai donc passé préalablement un entretien. Le patron était exigeant, moi qui n’avait jamais fait de caisse, il fallait que je sois au point rapidement et qu’à la fin de la journée la caisse soit juste, pas de plus, ni de moins. Les premiers jours, ça allait, j’étais en formation, puis les ennuis ont commencé…

Une nana s’acharnait sur moi, à faire la tête, à me parler comme un chien. De nature susceptible, émotive, j’encaissais les coups et la mauvaise humeur de celle ci. Le matin, j’avais mal au ventre, je dormais peu, j’angoissais, je me levais en me demandant à quelle sauce j’allais être mangé ce jour là. Il y avait des jours où ça allait, d’autres non.

Puis les erreurs de caisse sont arrivés, parfois petite, parfois un peu trop, en plus ou en moins. J’étais stressée, je faisais des erreurs et le soir, c’était foutu. Le patron était un mec très intimidant, le genre de personne qui fait trembler, et angoisser quand on le voit.

Un soir, ma caisse n’était pas juste, le patron a demandé aux autres caissières de s’en aller, de me laisser seule, de ne pas m’attendre. Il m’a fait recompter pendant 2 heures ma caisse, m’a engueulé, je me sentais juste humiliée. J’avais peur, j’avais les larmes aux yeux, j’avais juste envie de lui dire que s’il continuait à m’intimider comme ça j’allais me partir, mais j’avais peur, alors bouche cousue.

J’ai commencé à avoir des caisses justes, mais je me sentais mal dans ce boulot. Heureusement, il y avait des employés sympas, des clients fidèles, drôles et gentils avec moi. Puis un jour, mon scanner ne fonctionnait pas et la nana lunatique qui sort devant tous les clients :  » elle va bouger ses fesses, celle là  » comme si j’étais une moins que rien. Elle m’a humilié et affiché devant tout le monde alors que ce n’était pas ma faute si le scanner ne marchait plus, il fallait que j’enregistre tous les articles à la main.

Je suis allée la voir en lui disant d’arrêter de me parler comme ça, la voix tremblante et elle a rien dit. Un jour, elle m’a dit, qu’elle n’avait rien contre moi mais que ça l’a saoulé de faire de la caisse, car dès qu’il y avait trop de clients, je devais l’appeler pour m’aider.

Mais le mal était fait, on m’a humilié, j’ai passé 3 mois dans l’angoisse. Ma caisse serait elle juste ce soir ? Est ce que je vais me faire disputer ?

Puis j’ai fait une crise, la crise de ma vie je pense. Un soir, à 3h du matin je me suis levée, puis je me suis mise à vomir sans cesse pendant des heures, à trembler, j’étais à bout, je n’en pouvais plus, on a appelé les pompiers ou plutôt mon copain, qui nous ont donné des conseils pour que je me sente mieux, mais j’ai passé la nuit à vomir.

Le lendemain j’étais chez mes parents, perfusés pendant 2 jours, j’avais perdu trop d’énergie, ma tension était très basse, j’étais blanche comme un linge. Je suis repartie au travail ensuite, il ne me croyait pas… Mais les patrons ce sont quand même montrés plus attentionnés.

J’ai commencé à faire de l’eczéma, j’ai encore les traces. Pendant des mois, mes jambes, mes pieds, mes bras et mes mains ont été couverts d’eczéma à cause du stress, l’angoisse. J’ai toujours les jambes pleine de cicatrices, mes avant-bras un peu moins mais j’ai beaucoup souffert, à force de me gratter.

Puis ça a été fini, le dernier jour, le soulagement, la délivrance en fait. J’ai tenu bon quand même mais je sais pas vraiment comment j’ai pu tenir autant de temps sans ouvrir ma bouche.

Je suis retournée à l’école, en droit, nous avons parlé de nos problèmes avec nos expériences en entreprise, je n’étais pas la seule à qui s’est déjà arrivé ce genre de problème.

Ce qui est sûr avec cette expérience, c’est que lorsque je serai manager, patronne, je ne serai jamais comme ça ! Bien sur qu’il ne faut pas être trop laxiste mais ce n’est pas par prétexte d’être patron, qu’il faut se prendre pour le BIG BOSS !

En tout cas, si j’ai un conseil à donner à tout le monde et je ne me ferai jamais plus avoir comme cela ! Ne laissez jamais personne vous humilier, vous intimider et abuser de son statut sur vous, je me suis sentie juste comme une moins que rien, salie, alors ne faites pas comme moi, partez, ripostez !

Est ce que ça t’es déjà arrivé ce genre de problème en entreprise ?

Article rédigé par Justine, du Blog Le Monde de Justine

2 Comments on Ma pire expérience en entreprise

  1. Tellement vrai et sincère!!! Très bel article!

    Aimé par 1 personne

  2. parlonspeusortonsplus // 5 mai 2015 à 16 h 36 min // Réponse

    Ton témoignage est très touchant, moi aussi j’ai eu une mauvaise expérience en entreprise, c’était mon premier stage, j’en ai aussi pleuré…
    Souvent les personnes comme ça sont frustrées et se lâchent sur les petits jeunes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :