Publicités

Comment choisir son parfum ?

Qui ne s’est jamais retrouvée perdu au milieu du rayon parfum d’une parfumerie ? Tant de choix et peu de conseils vraiment intéressants au final. Car les vendeuses vont vous présenter les derniers parfums sortis, les plus vendus mais pas vraiment ce qui vous convient le mieux.

Voici mes conseils pour ne pas vous retrouver avec des bouteilles, certes jolies, mais que vous n’utiliserez jamais…

Anatomie du parfum

 

Il y a plusieurs choses à savoir sur la bête pour bien choisir.

Il faut déjà savoir qu’un parfum est, sauf rares exceptions, construit de manière pyramidale. Vous avez successivement:

– Notes de tête (Fraîches et volatiles, ce sont les premières notes que votre nez sent à l’ouverture de la bouteille ou de la vaporisation).

– Notes de coeur

– Notes de fond (Celles qui resteront des heures sur vous, ce sont les plus lourdes).

Vous avez ensuite plusieurs familles de parfum.

Aromatique : Toutes les compositions à bases d’herbes aromatiques.

Boisée : On y retrouve du bois de cèdre, du santal, entre autres. Notes toujours chaleureuses… Chypre : C’est Coty qui a créé cette famille avec le succès de son parfum en 1917. Cette famille est basée sur un schéma de bergamote, un coeur floral et un fond boisé avec de la mousse de chêne et du patchouli. Il y a souvent du vetiver également.

Florale : La maîtresse du parfum féminin ! Avec beaucoup de sous-famille, rose, jasmin, fleur d’oranger, fruit, aquatique ou vert.

Fougère : Famille que l’on retrouve beaucoup pour les parfums masculins et les produits d’hygiène ! Souvent de la lavande en notes de tête et de la mousse de chêne en fond.

Hespéridée : Les agrumes ! Citron, orange, pamplemousse en notes de têtes car très volatiles, on lui ajoute un coeur floral et un fond chypré, musqué ou boisé (plus lourds et qui durent plus longtemps) en général.

Orientale : Notes douces et chaudes avec vanille, bois, ambres…

Prendre son temps

 

Comme vous avez pu le constater, les différentes notes du parfum se développent au fur et à mesure. Vous avez une première phase au bout de 10 minutes, puis 30 à 1 heure… La principale erreur donc est de se contenter de choisir son flacon en sentant juste les premières senteurs qui vont s’en dégager. Surtout que les conseillères aiment bien vous faire acheter avec juste un pshitt de 30 secondes sur votre poignet ! Il faut prendre son temps car l’évolution du parfum doit aussi vous plaire.

Sentir sur la peau

 

Bien sûr, commencez par faire une sélection avec une première vaporisation sur une languette fournie par la parfumerie. Ensuite, vaporisez sur votre poignet… Un parfum ne va pas forcément s’épanouir de la même façon sur vous ou votre voisine. Ainsi sur vous, le bois ressortira beaucoup plus alors que sur l’autre les fleurs blanches auront une meilleure empreinte.

Pas trop à la fois

 

N’essayez pas lors de votre journée shopping, de tester 10 parfums sur vos languettes, cela ne servira à rien. Votre nez va saturer et vous aurez mal à la tête. Contentez-vous de vous concentrer sur 3 flacons, demandez un échantillon sur celui qui vous plaît le plus et au besoin revenez le lendemain ou quelques jours après.

abog-parfum-image 2

 

Réessayer encore

 

Et oui, ne soyez pas timides et demandez des échantillons pour pouvoir tester pleinement la senteur sur votre peau pendant plusieurs heures. Testez la aussi à différents moments de la journée… Votre peau ne créera pas forcément la même alchimie. Et selon votre humeur, un même parfum ne créera pas en vous la même émotion. Personnellement, il y a des parfums que je n’arrive à aimer que le soir comme par exemple L’heure bleue de Guerlain… Donc, tout est possible.

Apprendre à se connaître

 

Apprendre à connaître vos familles préférées va vous aider à cibler plus facilement vos choix dans une parfumerie. Mais on change aussi, n’ayez pas peur de temps en temps de sortir de vos habitudes, vous pourriez être surprises ! J’ai par exemple, beaucoup de mal avec les Hespéridées…. Et pourtant un de mes parfums d’été favori est Pamplelune de Guerlain qui contient des agrumes.

S’adapter à la saison

 

Certaines familles de parfum sont plus agréables à certaines saisons. Comme les hespéridées justement, qui selon moi sont très appropriées quand les températures montent. Les notes sont moins lourdes et moins offensantes quand il fait chaud. Et de même certains orientaux sont plus à leurs aises aux saisons froides et là je pense à Opium d’Yves Saint Laurent. Les floraux sont plus faciles à porter en toutes saisons par contre mais cela dépend de leur composition… N’hésitez pas à explorer selon la saison.

Votre type de peau

 

Certains parfums ne durent que très peu sur la peau… Cela peut venir aussi de vous. Une senteur tiendra bien moins longtemps sur une peau sèche que sur une peau grasse. N’hésitez pas à préparer le terrain pour bien profiter de vos tests et de votre futur parfum !

Eau de toilette, Eau de parfum, Késako ?

 

Avant, ces appellations donnaient la concentration de parfum dans un flacon. L’eau de toilette donc, était plus légère que l’eau de parfum… Mais de nos jours, ce n’est plus complètement vrai. Il peut aussi y avoir un changement dans la formule mais il tiendra aussi bien dans les deux cas sur votre peau. Il y a un peu de marketing il faut avouer la dedans. Vous avez l’année X, l’eau de parfum qui sort, l’année Y, l’eau de toilette, et l’année Z l’eau de je-ne-sais-quoi… Et vous aurez des variantes dans les trois… N’hésitez pas à tester les variantes justement !

Et si au bout de plusieurs jours d’essai, vous êtes conquises. Vous pouvez acheter le fameux !

Article rédigé par Pladies, du Blog A Bowl Of Glitter

Publicités

3 Comments on Comment choisir son parfum ?

  1. Bonsoir.Je n aime pas garder le même parfum je préfère en avoïr plusieurs mais jusqu à maintenant je ne suis pas tombée sur le parfum qui dur j aimerais bien avoir votre avis sur un bon parfum,merci

    J'aime

  2. J’ai toujours le même parfum depuis des années : Shalimar de Guerlain. Il me correspond vraiment et maintenant, les gens qui me connaissent et me côtoient me reconnaissent à ce parfum. C’est parfois très drôle puisqu’une fois, un ami d’école m’a raconté avoir senti mon parfum dans le tram, il me cherchait partout et ça l’a vraiment perturbé de le sentir alors que ce n’était pas moi que le portait !

    Aimé par 1 personne

    • Beauté Futée LE MAG // 16 septembre 2015 à 10 h 56 min // Réponse

      Ah c’est une très belle anecdote ! Effectivement, on associe souvent l’odeur d’un parfum à une personne. Du coup, dès que l’on sent cette même odeur, on pense directement à cette personne là 🙂

      J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Comment choisir son parfum ? | A BOWL OF GLITTER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :