Publicités

Monodiet, régime citron, dukan… J’ai testé !

On trouve toutes (tous) une raison de faire un régime. L'approche de l'été, le retour des fêtes, l'après grossesse, l'abus des barbecues/cocktails en vacances... Et on a toutes un jour fait le tour du web pour trouver THE solution miracle en matière de régime, celui qui nous fera perdre 3 kg par semaine si ce n'est plus. Je n'ai pas échappé à la règle, car j'ai aussi mes petits complexes, bien que je vive en parfaite harmonie avec eux (comprenez : je ne m'en rend pas malade pour un sous).

J’ai donc testé plusieurs régimes, avec une motivation certaine. J’ai essayé de m’y tenir au maximum, mais ça n’a pas toujours été simple. Je tiens tout de même à préciser qu’un régime, ça n’est pas bénin pour notre corps et il est plus prudent de voir un médecin avant de se lancer.
Le regard que je porte sur ces régimes, leurs résultats, leurs conséquences, est très personnel. Je parle exclusivement de mon expérience à moi. Un régime qui fonctionne avec mon métabolisme peut ne pas marcher sur le votre et inversement. Mais je vais surement briser tous vos rêves, si toutefois vous en rêviez encore : un régime miracle, ça n’existe pas (à moins de s’appeler Victoria Beckham ou Heidi Klum).
Le régime Dukan : un régime basé sur la nutrition hyper protéinée, découpé en 4 phases (attaque, croisière, consolidation et stabilisation). Un régime qui promet un démarrage rapide, aucunes frustrations, aucune fatigue, bien au contraire, des aliments à volonté et l’on trouve même des recettes en ligne et des produits Dukan en supermarché pour faciliter tout ça.
Dans mon entourage, plusieurs personnes l’ont fait ou étaient en train de le faire et c’est vrai que la perte de poids était assez spectaculaire et semblait durable. Ils vantaient tous les mérites de ce régime sensationnel. Alors je me suis laissé tenter aussi. J’ai acheté le livre (qui coûte une blinde), j’ai étudié tout ça, avant de fixer une date de début de régime, calculer le nombre de jours pour ma phase d’attaque (soit, 5 jours pour ma part si je me souviens bien) et faire les courses pour la semaine à venir. Motivée à bloc.
Le premier jour, tout va bien. Je suis une viandarde, alors ne manger que des protéines, ça me va très bien. Je suis écoeurée d’habitude le matin, mais là, je suis tellement contente de commencer mon régime en pensant que d’ici la fin de la semaine, j’aurais déjà 2/3 kg en moins sur la balance, que j’avale mon blanc de poulet et mon fromage blanc mélangé à l’avoine sans me poser de question. Je sors marcher comme il est conseillé dans le livre. Tout va bien, dans le meilleur des mondes. Le lendemain j’ai même perdu 1kg .
Oui, sauf que, dès le troisième jour, rien ne va plus. J’ai mal au ventre, j’ai mal au crâne. Je ne suis pourtant pas douillette. Je suis d’une humeur massacrante et surtout, surtout : je suis exténuée. Je décide d’accompagner ma maman en course, à pied, à 20 min. On m’aurait fait courir le marathon de New York, c’était pareil. Le moindre pas me demande un effort surhumain. Moi qui fait toujours tout à pied, quite à marcher une heure pour réuperer un colis au centre de tri à Tataouine les bains. Je suis véritablement au bord du malaise en arrivant enfin au supermarché. Je n’ai pourtant pas spécialement faim. Je suis juste complètement vidée d’énergie. C’est un enfer de faire les courses. Je n’ai envie de rien, en dehors de ce à quoi je n’ai pas droit : des fruits. On abrège donc les courses. Je mange avec ma famille le midi, toujours exclusivement des protéines pour moi, et eux, steak haricot verts, car je déteste ça et nous nous sommes dit bêtement que de les voir manger un légume que je déteste serait moins difficile pour moi. J’ai passé mon repas à baver sur leurs haricots. Moi qui rechigne toujours à en manger, j’aurais avalé le plat avec.
Le quatrième jour, j’ai perdu 2kg. J’ai le teint gris, des cernes jusqu’aux genoux, je me sens lourde. J’ai les protéines en horreur, je rêve d’une compote, de pâtes et de pain. J’ai la nausée. Je décide toutefois de tenter un plat et un dessert du livre, autorisés en phase d’attaque. Je m’y applique, surtout que j’adore cuisiner et je suis particulièrement douée en pâtisserie. Sur internet, ces plats ont l’air de plaire. Et ça m’occupera l’esprit. Je ne me souviens plus exactement de ce qu’il s’agissait, il y avait des tagliatelles au son de blé et avoine me semble-t-il et un dessert au tofu soyeux et cacao. J’ai passé mon après midi à tout préparer, imaginant avec plaisir mon repas du soir avec ces petites gourmandises. Je vous le donne en mille : C’était tout bonnement immangeable. Dégueulasse même. J’ai pleuré. Oui, oui, à ce stade, je n’en pouvais plus. J’ai laissé tomber. A quoi bon se rendre malade.
Aujourd’hui, quand je vois les gens qui l’ont tenté et avaient perdu une bonne trentaine de kilo et qui ont tout repris, je me dit que finalement, c’était une bêtise. Car le Régime Dukan, c’est à vie. Si l’on ne veut pas regrossir il faut garder au moins une fois par semaine, un jour exclusivement avec protéines et en cas d’excès, même chose le lendemain. A moins d’être ultra motivé, avec une volonté à toute épreuve et fuir toute vie sociale, pour ma part, je pense que l’on ne peut pas tenir indéfiniment.
Le régime citron : Comme son nom l’indique, le régime citron consiste à mettre du citron partout et à en boire toute la journée. J’en ai entendu beaucoup de bien et ce n’est pas très contraignant, alors je tente. Je bois déjà un verre de citron le matin à jeun, donc je suis habituée au goût. Je met du citron dans mes plats (dans la mesure du raisonnable, soit salade et poisson, mais pas ailleurs, faut pas déconner) et je bois toute la journée mon mélange citron eau.
Je l’ai fait seulement sur un mois, pour la simple et bonne raison que le citron, c’est hyper acide, et je craignais pour mon estomac et mes intestins. Mais j’avoue que au bout d’une semaine j’étais plus légère, je digérais mieux, ma peau était plus lumineuse et au bout de 15 jours, -2kg sur la balance, sans faire vraiment attention à mon alimentation. Kilos que je n’ai jamais repris depuis.
J’ai gardé mon jus de citron du matin (que je sucre parfois avec un peu de stévia) et je me refait une cure de temps en temps, sur 15 jours/trois semaines. Globalement, je suis plutôt satisfaite de ce régime. Pas de privation, on mange normalement, il suffit juste de faire sa bouteille de jus de citron le matin et la boire sur la journée.
La monodiet : J’en avais entendu parler à la télé et avant de me lancer, j’ai de nouveau fait le tour du web pour avoir des avis de professionnels et particuliers. La monodiet est un régime express sur 3 jours, où l’on ne peut manger qu’un seul aliment, sous toutes ses formes (vous trouverez plus d’infos sur mon blog) et du thé vert.  Le but étant de détoxifier complètement l’organisme.
J’ai choisi la pomme. Simple, pas très chère. On peut l’agrémenter d’épices ( canelle, vanille, gingembre…) comme bon nous semble. On peut la déguster cuite, crue, en compote. Pas de jus de pommes, car trop sucré pour ce régime. J’ai acheté plusieurs thé vert afin de varier les parfums et ne pas m’ennuyer.
Le premier jour est facile. Le second est le plus dur : envie de sucre (car le sucre est autant addictif qu’une drogue dure selon certaines études, l’état de manque peut faire mal et est difficile à gérer), mal au crane, fatigue. Le troisième, on se dit que c’est la dernière ligne droite, on tient. Et on revient ensuite progressivement à une alimentation normale. Résultat ? En 3 jours, 2kg de perdu, que je n’ai jamais repris non plus. On se sent en forme, légère, la peau est nettement plus jolie.  Et cette diet a amorcé ma perte de poids car à la suite de ça, j’ai décidé de vraiment faire attention et j’ai perdu petit à petit 7kg en 4 mois, juste en faisant attention, sans excès maladifs des calories et sans me priver (en en mangeant des cochonneries de temps en temps, parce que le chocolat, c’est la vie et au mc do, ils sortent toujours de nouveaux hamburgers…. Avec du bacon et tout ! C’est tellement bon). Je refait des diet pommes tous les deux ou trois mois, ou parfois une journée quand je me sens ballonnée, lourde… Attention toutefois aux carences.
Voila en ce qui concerne mes régimes. Encore une fois, c’est personnel. Mais j’ai retenu quelque chose d’important : rien ne sert de se priver pour perdre du poids.. C’est inutile, frustrant et ça ne fonctionne pas. De plus, perdre du poids rapidement n’est pas spécialement bon. Mieux vaut perdre sur la durée, tranquillement, en faisant un peu de sport, en buvant beaucoup (d’eau, bien sûr, je vous vois venir !) et en surveillant son alimentation sans se prendre la tête (et après tout, le chocolat vient d’une fève de cacao, la fève de cacao est une plante donc, le chocolat est un légume, non ?)
Et vous, avez vous testé ces régimes ? D’autres régimes ? Quels sont vos avis ? Vos angoisses ?
Article rédigé par Gwenaëlle, du Blog Percelice 
Publicités

2 Comments on Monodiet, régime citron, dukan… J’ai testé !

  1. Bonjour !
    juste un petit message pour dire que le citron est seulement acide en bouche, mais en réalité, contrairement aux autres agrumes comme les oranges qui sont moins acides en bouche, c’est un basifiant pour l’estomac, donc aucun risque de faire des trous ou des ulcères ! donc sucrer le jus de citron, c’est plus une question de goût, ça ne changera rien pour l’estomac 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :