Publicités

Je suis la Reine des quiches !

Bien avant de me lancer dans la pâtisserie et d’exceller dans les bavarois et les trios au chocolat, j’ai commencé par reproduire la cuisine de ma Maman. Et il y avait dans sa cuisine un plat que je me suis appropriée : la quiche Lorraine. Depuis, je l’ai revisitée pour chaque occasion!
Je vous propose mes recettes, simplissimes mais dont le succès ne s’est jamais démenti au fil des apéros, dîners et autres repas entre amis.
La base
Une quiche, c’est pour moi de la pâte feuilletée sur laquelle on étale l’appareil, c’est à dire la préparation composée d’oeufs, de crème, de gruyère et de lardons.
En clair, j’achète une pâte feuilletée toute prête que j’étale dans le fond d’un plat à tarte avec le papier de cuisson ; je pratique une dizaine d‘incisions avec une fourchette, et je la fronce, c’est à dire que j’ourle le bord.
Pour l’appareil, je mélange 3 oeufs, une brique de crème légère, 100 grammes de gruyère râpé et une barquette de lardons. Je ne sale pas (le fromage et les lardons le sont déjà), et je poivre modérément.
Au four, je la fais cuire à 180 ° (thermostat 6) pendant 40 minutes. Je la sers accompagnée de salade avec une vinaigrette relevée.
Pour l’apéro, je découpe la pâte avec des verres (9 par pâte ronde), et je place ces ronds dans un plat à muffins en silicone : je garnis d’appareil, et je fais cuire entre 30 à 35 minutes toujours à 180°. J’en prévois 2 à 3 par personne, je vous garantis qu’elles seront mangées…
Les variantes
Ce qui est sympa avec la quiche, c’est que les variantes sont infinies et quasiment inratables.
Voici quelques propositions : tous les aliments viendront en remplacement des lardons, le reste (pâte, crème, oeufs, fromage et poivre) étant immuable.
Pour une quiche aux légumes, n’hésitez pas à recycler votre reste de ratatouille : dans ce cas, bien égoutter les légumes avant de les incorporer (les laisser reposer 1/2 heure dans une passoire pour laisser un maximum d’eau s’en échapper). Si vous les incorporez trop gorgés d’eau, votre quiche se désagrégera quand vous la servirez.
Pour une quiche uniquement au fromage, rajouter 80 grammes de comté râpé à l’appareil : oui, cela représente au final 180 grammes de fromage en plus de la crème, de toutes façons la quiche n’est pas un plat adapté à un régime hypocalorique ou pauvre en graisses.
Pour une quiche plus raffinée, remplacer les lardons par de la truite fumée. Je connais des cuisinières qui n’ont peur de rien et qui n’hésitent pas à mettre du saumon fumé. Mais je vous assure que la truite fumée, beaucoup moins chère à l’achat, est tout aussi savoureuse.
Pour une quiche aux champignons, je fais revenir les champignons à la poêle avec un peu d’ail ; en fin de cuisson, je rajoute quelques têtes de persil haché. Les puristes vous diront que c’est une hérésie de faire cuire ensuite le persil pendant 40 minutes ; mes invités valident la recette… Je peux aussi rajouter un paquet de cubes de jambon.
Pour une quiche aux oignons, je fais revenir 6 oignons dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, et je les fais réduire à feu doux (sous couvercle) pendant une bonne demi-heure. Plus ils sont fondants, plus la quiche sera bonne. Je les étale de manière homogène au fond du plat et je recouvre de la préparation oeufs/crème/fromage/poivre.
Vous l’avez compris, la base peut-être adaptée à votre façon. Alors, quelle est votre recette de quiche, Lorraine ou non ?
Article rédigé par Esthelle, du Blog Les Trésors d’Esthelle
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :